Où en sommes nous ?

Le travail de photo-interprétation (phase 1 du projet) a été achevé et présenté lors du Comité de Pilotage le Lundi 25 Avril 2016. La phase 2 (phase de terrain) a débuté en mai 2016 et se poursuivra sur les saisons 2017 et 2018.

 

Les prospections terrain sont en cours sur la commune de Maleville et débuteront prochainement sur Rignac .

Le calendrier de la saison 2017 sera mis en ligne progressivement, nous vous invitons à consulter régulièrement cette page

 

 

 

Sur le terrain... la phase 2 en cours

La prospection terrain a commencé depuis début mai 2016.

 

Avancement:

 

- Les communes de  Bor et Bar, Brandonnet, Compolibat, Lanuéjouls, Najac, Privezac, Roussennac, Saint André de Najac, Anglars Saint-Félix, La Capelle-Bleys et Bournazel  sont terminées. Vous pouvez retrouver ici les cartographies correspondantes

- Les communes de La Rouquette, Monteils, Villefranche de Rouergue, Morlhon-le-Haut, Lunac, La Fouillade, Lescure Jaoul, Saint-Salvadou et Vabre Tizac sont prospectées à 100% (cartographies en cours)

- La commune de La Bastide-L'Evêque est réalisée à 96%

- La commune de Sanvensa est réalisée à 95%

 

 

Notons que ces estimations sont faites à partir du nombre de zones humides qu'il reste à inventorier par rapport au nombre total de ZPT identifiées sur la commune correspondante. Par conséquent, le pourcentage ne tient pas directement compte des zones humides "rajoutées" sur le terrain ni des zones finalement non humides ou séparées en deux patchs plutôt qu'un, etc. et peut donc être légèrement différent de la réalité. Cela permet néanmoins d'avoir une idée de l'état d'avancement de l'inventaire.

 

La totalité des fiches terrain réalisées pour ces communes sont saisies informatiquement et la cartographie finale est également réalisée. Il reste également 16 communes encore non inventoriées.

 

Les résultats de la phase 1

Début mars, la première phase d'étude (repérage des zones humides par photo-interprétation) a été achevée, et a permis  de mettre en évidence plus de 2400 zones humides potentielles (ZPT, voir rubrique méthodologie). Ces zones humides, décelées à partir des photographies aériennes de 1997, 2003, 2008, 2011 et  2013, mais aussi à l'aide des données hydrographiques et topographiques du territoire (voir partie méthodologie). 

 

Nous rappelons que les données qui suivent sont des estimations du nombre de "polygones" (différents patchs de zones humides) et des surfaces qu'ils représentent, par commune. Ces données sont donc bien évidemment sujettes à évolution: la phase de terrain, qui commencera dès le mois de Mai permettra de confirmer ou d'infirmer chaque zone humide ainsi que sa délimitation précise.

    

- Commune de Roussennac : 64 zones humides potentielles identifiées (surface estimée: 120 198 m² soit environ 12,02 ha)

- Commune de Lanuéjouls : 50 zones humides potentielles identifiées (6,93 ha)

- Commune de Privezac : 61 zones humides potentielles identifiées (13,12 ha)

- Commune de Compolibat: 73 zones humides potentielles identifiées (11,06 ha)

- Commune de Brandonnet: 53 zones humides potentielles identifiées (9,66 ha)

- Commune de La Capelle-Bleys (partiellement incluse dans le territoire d'étude): 37 zones humides potentielles identifiées (11,9 ha)

- Commune de Lescure-Jaoul (partiellement incluse dans le territoire d'étude): 11 zones humides potentielles identifiées (2,9 ha)

- Commune de Monteils: 37 zones humides potentielles identifiées (4,49 ha)

- Commune de Bor-et-Bar (partiellement incluse dans le territoire d'étude): 26 zones humides potentielles identifiées (7,55 ha)

- Commune de Saint-André de Najac (partiellement incluse dans le territoire d'étude):  41 zones humides potentielles identifiées (10,26 ha)

- Commune Le Bas Ségala :

- Saint-Salvadou: 80 zones humides potentielles identifiées (22,43 ha)

- La Bastide-L'Évêque: 189 zones humides potentielles identifiées (31,97 ha)

- Vabre-Tizac (partiellement incluse dans le territoire d'étude): 103 zones humides potentielles identifiées (28,36 ha)

- Commune de Sanvensa: 122 zones humides potentielles identifiées (31,96 ha)

- Commune de La Fouillade: 175 zones humides potentielles identifiées (40,24 ha)

- Commune de Lunac (partiellement incluse dans le territoire d'étude): 104 zones humides potentielles identifiées (30,38 ha)

- Commune de Najac (partiellement incluse dans le territoire d'étude):  58 zones humides potentielles identifiées (11,12 ha)

- Commune d'Anglars-Saint-Félix: 67 zones humides potentielles identifiées (13,31 ha)

- Commune de Belcastel: 28 zones humides potentielles identifiées (11,77 ha)

- Commune de Bournazel: 30 zones humides potentielles identifiées (10,46 ha)

- Commune de Clairvaux-d'Aveyron (partiellement incluse dans le territoire d'étude): 7 zones humides potentielles identifiées (1,54 ha)

- Commune de Colombiès: 104 zones humides potentielles identifiées (42,7 ha)

- Commune d'Escandolières (partiellement incluse dans le territoire d'étude): 7 zones humides potentielles identifiées (1,93 ha)

- Commune de Goutrens: 35 zones humides potentielles identifiées (7,41 ha)

- Commune de La Rouquette: 54 zones humides potentielles identifiées (9,05 ha)

- Commune de Maleville: 170 zones humides potentielles identifiées (26,8 ha)

- Commune de Prévinquières: 53 zones humides potentielles identifiées (5,99 ha)

- Commune de Villefranche-de-Rouergue: 74 zones humides potentielles identifiées (12,78 ha)

- Commune de Rieupeyroux: 111 zones humides potentielles identifiées (29,89 ha)

- Commune de Moyrazès: 128 zones humides potentielles identifiées (39,32 ha)

- Commune de Rignac: 101 zones humides potentielles identifiées (20,96 ha)

- Commune de Mayran: (partiellement incluse dans le territoire d'étude): 57 zones humides potentielles identifiées (16,27 ha)